Le Dernier Périple de Paulo (Chris Tabbart)
Le Dernier Périple de Paulo (Chris Tabbart)

Le Dernier Périple de Paulo

Chris Tabbart

5.00 sur 5 basé sur 3 votes client
(3 avis client)

14,50 €

« Couple hors normes cherche locataire lui ressemblant. Vieux libertaire, anar de tout poil, soixante-huitard sur le retour bienvenu. » En lisant l’annonce dans un magazine pour séniors, Paulo, du fond de sa

Collection : .

Description du livre

« Couple hors normes cher­­che locataire lui res­sem­blant. Vieux libertaire, anar de tout poil, soixante-huitard sur le retour bienvenu. »
En lisant l’annonce dans un magazine pour séniors, Paulo, du fond de sa maison de retraite, se met soudain à envisager l’avenir de façon bien différente. Pour tromper l’ennui qui ne le quittait plus dans son antichambre de la mort, le vieil anarchiste prend la route pour le Sud de la France et découvre une famille à son image qui lui redonne goût à la vie.
Mais la grande interrogation de son passé ressurgit soudain. Plusieurs années auparavant, sa compagne Maria a disparu de façon inexpliquée dans une forêt. À l’époque, Paulo avait bien reconnu le corps mais voila que des doutes font surface.
Et si la morte des bois n’était finalement pas Maria ? Et si sa compagne avait survécu et le recherchait encore ? Perdu dans son idée fixe, Paulo se persuade d’une réalité. Mais son envie de croire en l’impossible ne le pousse-t-elle pas à se bercer d’illusions ?
Roman d’amour et d’espérance, rempli de personnages hors normes et de réflexions sur la nature humaine, Le Dernier Périple de Paulo est une leçon de vie qui rappelle que, face au malheur, la force de la volonté peut soulever des montagnes et s’opposer à la brièveté de l’existence.

Feuilleter

Fiche technique

  • Écrit par : Chris Tabbart
  • Dimensions : 140x205 mm
  • Date de parution : 22/06/2016
  • ISBN : 9782918754404
  • Nombre de pages : 216

3 avis pour Le Dernier Périple de Paulo

  1. 5 sur 5

    :

    L’histoire est sensible, les personnages sont attachants, bousculés par la vie et toujours humains. La description des paysages est magnifique.
    Après avoir lu ce roman, je suis sûre que vous voudrez venir découvrir la vallée du Jabron, ou d’autres coins du département des Alpes de Haute-Provence !

  2. 5 sur 5

    :

    j’aime le style , l’histoire et surtout la justesse avec laquelle Meme Taggart chante notre Provence, ( il ne manque que les senteurs.

    J’espère qu’elle nous régalera longtemps.

  3. 5 sur 5

    :

    Un régal, je rejoins Florence sur les personnes, très attachants et je pense réellement que Madame Tabbart a un pouvoir magnifique pour nous décrire les paysages. On plonge complètement dans ses livres, on y est et personnellement je trouve que c’est tellement bien écrit qu’on arrive à sentir, justement, les odeurs.
    De plus, le clin d’œil au Commissaire Laviolette et donc à Pierre Magnan est divinement bien placé. Bravo à Madame Tabbart et qu’elle continue longtemps à nous « régaler » de son écriture. Je suis certaine que nous avons en Chris Tabbart un réel grand auteur.
    Bonne lecture en compagnie de Paulo et les autres :-)

Ajouter un Avis

Articles liés

Chris Tabbart : « S’émerveiller des petites choses de la vie »

Actualités liées

09/07/2016 : Signatures à Aubagne

03/07/2016 : Café littéraire avec Pierre Bianco à Istres

02/07/2016 : Chris Tabbart au Blason

[juin 2016] La Provence : « Le Crime de la Robine » de Pierre Bianco

25/06/2016 : Véronique Autheman à Istres

31/05/2016 : « Un coup de mistral », journal Le Bien public (Dijon) au sujet du livre de Thérèse Dubuisson

19/06/2016 : Salon « Lire entre les vignes » à Sainte-Cécile-les-Vignes

11/06/2016 : Salon de Ceyreste

11/06/2016 : Salon de Marignane

23-05-2016 : Lucien Vassal aux Voix Auréliennes d’Éguilles

16/05/16 : Lucien Vassal : « L’histoire de quatre familles dont les Zidane »

Autres éditions

  • Pas d'autre format disponible