visuel-a-venir

Heureux ceux qui restent

Pierre Dharréville

D’un côté, il y a Eugène. Il a quitté la mine pour le chemin de fer. Sans cela, il n’aurait jamais rencontré Éliette en gare d’Alès. De l’autre, il y a Giulia. Elle a quitté l’Italie pour rejoindre la France. Sans cela, elle n’aurait jamais

Description du livre

D’un côté, il y a Eugène. Il a quitté la mine pour le chemin de fer. Sans cela, il n’aurait jamais rencontré Éliette en gare d’Alès. De l’autre, il y a Giulia. Elle a quitté l’Italie pour rejoindre la France. Sans cela, elle n’aurait jamais rencontré Émile, du côté d’Humberville. Mais si l’on s’y prend bien, l’amour peut effacer les blessures héritées de l’histoire.
Hélas, le 3 septembre 1939, lorsque la guerre est déclarée, tout bascule. D’un côté, le frère d’Éliette est déporté pour le service du travail obligatoire. De l’autre, Émile est prisonnier. Les épreuves viendront-elles éteindre chez ceux qui restent la soif de vivre ? Ou bien viendront-elles leur donner vigueur ?

Dans cette fresque au couteau, Pierre Dharréville peint plus qu’une époque. Il ne se contente pas de montrer d’où nous venons dans l’espoir fébrile de mieux définir où nous allons. Il dépeint d’abord le drame et met en lumière ses défaites. Il rend justice à des vies, précaires, ébréchées, inabouties, mais qui valaient d’être vécues.

Feuilleter

Fiche technique

  • Écrit par : Pierre Dharréville
  • Dimensions : 140x205 mm
  • Date de parution : 21/02/2018

Articles liés

Pas d'article

Actualités liées

Pas d'actualité

Autres éditions

  • Pas d'autre format disponible