Jean Faggianelli : “Le héros du livre, c’est Saint-Rémy-de-Provence”

facebooktwitterlinkedin

Jean Faggianelli, auteur chez GénéProvence d’un roman intitulé Le Souffle des tarares a répondu à nos questions.
banderole-souffle-des-tarares

Jean Faggianelli, à quoi fait allusion le titre Le Souffle des tarares ?

Le Souffle des tarares… certains vont s’interroger sur la signification de ces mots, mais n’est-ce pas là le dessein d’un titre? Cependant, pour bon nombre de Saint-Rémois, le mot “tarare” ne recèle aucun mystère, il s’agit tout simplement de gros ventilateurs utilisés par les paysans et les marchands pour nettoyer les graines de semence. Chaque mas en possédait au moins un et ils sont le symbole d’une époque prospère, la Graniho, aujourd’hui révolue.
Quant au mot souffle, il évoque tout à la fois la vie, la force, le danger… au lecteur de la découvrir.

Quel est la trame de ce livre ?

Ce drame qui se situe à cheval entre la fin du XIXe et le début du XXe siècle fait revivre le quotidien de deux familles, l’une des paysans des jardins, l’autre des marchands grainiers, qui vont, par la magie d’un mariage, se retrouver unies pour affronter les vicissitudes de la vie, sur fond de conflit entre les Rouges et les Blancs.
Mais le personnage principal, si l’on peut le qualifier ainsi, est le Saint-Rémy de ce XIXe finissant, et les différents protagonistes de ce drame ne sont là que pour donner vie à des faits et des situations qui ont réellement existé.

Vous avez fait de nombreuses recherches pour écrire ce livre, notamment dans le domaine de l’histoire de Saint-Rémy. Comment avez-vous réussi à concilier réalité historique et récit fictif ?

Jean Faggianelli

Mon but était de réaliser une photo la plus juste possible de Saint-Rémy à cette époque, cela m’a amené tout naturellement à effectuer de nombreuses recherches tant dans les archives municipales que dans les musées des Alpilles à Saint-Rémy que Mistral à Maillane. Je dois dire que ma connaissance du provençal m’a grandement facilité les choses car beaucoup de textes que j’ai consultés sont rédigés dans cette magnifique langue.
Toutefois, je ne voulais pas faire un recueil de faits ou d’événements au sens où l’entendent les historiens, c’est pourquoi je me suis attaché à les décrire en les intégrant à un récit fictif.
Les spécialistes de notre histoire locale ne manqueront pas de noter quelques distorsions avec la réalité ou encore une chronologie non respectée. J’en suis parfaitement conscient et je l’assume pleinement.
Si les lecteurs prennent du plaisir à découvrir un aspect de l’histoire de Saint-Rémy tout en passant un bon moment, alors j’aurai gagné la partie.

Pour commander ce livre en ligne, cliquez ici